GDR 3557- Psychiatrie et Addiction

Créé depuis 2012 grâce au label accordé par le CNRS, le GDR (3557) Institut de Psychiatrie est un espace de recherche collaboratif et transdisciplinaire.

Il s’inscrit dans un quadruple contexte stratégique :

 Celui de la « Feuille de route santé mentale et psychiatrie » publiée par le Ministère des solidarités et de la santé dans le cadre du Comité stratégique de la santé mentale et de la psychiatrie.

  • Celui du Projet Territorial de Santé Mentale (décret du 27 juillet 2017)
  • Celui de la Stratégie Nationale de Recherche « France Europe 2020 », suivant les recommandations du Conseil Stratégique de la Recherche qui a défini des défis sociétaux et des actions prioritaires. En particulier le défi « Santé et Bien-être » (défi n°4) et du défi n°7 « Société de l’information et de la communication ».
  • Le programme Européen (FP7) ROAMER (www.roamer-mh.org). Celui-ci a défini la feuille de route européenne pour la promotion, la progression concertée et coordonnée de la recherche en psychiatrie, laquelle vise à réduire le fardeau des pathologies.

Nos missions

Le GDR 3557 de l’Institut de Psychiatrie a pour mission d’améliorer certains points cruciaux comme :

  • Le décloisonnement des champs disciplinaires au sein de la psychiatrie, qui se traduisent par des parcours de soins complexes et des formations insuffisamment multidisciplinaires.
  • Le décloisonnement des champs disciplinaires au sein des neurosciences et des sciences de l’information et des nouvelles modalités de traitement des données et de modélisation.
  • La modernisation des outils d’évaluation, de personnalisation des approches thérapeutiques y compris pour l’intégration dans la société de personnes avec un handicap psychique.
  • Le transfert de connaissances scientifiques au terrain clinique et le retard d’accès aux soins en agissant sur différents leviers, comme le manque de connaissances du public et des professionnels et la déstigmatisation.

Nos programmes collaboratifs

Le GDR 3557 développe des programmes collaboratifs :

  • des outils pour le partage de Données et d’échange sont mis à disposition des équipes.
  • des rencontres visant à catalyser de nouvelles collaborations et partager les avancées des différentes équipes et en particulier le Forum, organisé chaque année dans une ville différente.
  • Les prix de l’Institut de Psychiatrie sont attribués et décernées aux meilleures communications réalisées au cours de l’année précédente, en particulier par les jeunes collaborateurs. 

Succès

  • RHU PsyCARE

La structuration au niveau national d’un réseau de psychiatrie translationnelle via le GDR a été l’un des éléments déterminants qui ont permis le montage et la réussite du projet de recherche translationnelle PsyCARE : « Intervention précoce dans la psychose : vers une psychiatrie préventive et personnalisée » à l’appel à projet RHU (Recherche Hospitalo-Universitaire en santé) des Investissements d’Avenir. Premier RHU en psychiatrie, PsyCARE bénéficie d’un financement de 8,798 millions d’euros… 

Il a pour objectif : Identifier des marqueurs de progression de la psychose et les cibles thérapeutiques correspondantes Développer des nouvelles applications permettant un entrainement cognitif et un accompagnement personnalisé Mettre en place une plateforme de traitement des données, dispositifs d’aide à la décision pour les professionnels de santé De sensibiliser le public à la santé mentale et de former les professionnels travaillant avec les adolescents et les jeunes adultes, en offrant des ressources online.

  • GIS Austime & Toubles du neuro-développement

Les membres du GDR sont très investis dans le GIS Autisme &Toubles du neuro-développement (en particulier Pr F. Bonnet Brilhaut, Dr P. Gressens, Pr M-O. Krebs). Le GDR se coordonne avec le GIS pour faciliter le développement de certains axes et projets de recherche et dans certaines actions telle l’orientation des thématiques, très régulièrement autour du neurodéveloppement, abordées aux journées « Regards Croisés », organisées sous la coordination de Pr M-O Krebs et C. Barthélémy, en étroit partenariat avec la mission des associations de l’Inserm.

Le GIS Austime & Troubles du neuro-développement (TND) a pour but de coordonner et réunir l’ensemble des acteurs majeurs du domaine de l’autisme et des TND pour favoriser les projets pluridisciplinaires, ce qui inclut aussi les nombreux acteurs du soin (CRA, centres experts, centres de référence maladie rare, etc.), en lien avec les associations des personnes concernées et des familles. Le GIS s’appuie sur les organisations de recherches existantes et est sous la direction du professeur Catherine Barthélémy.

Les grands axes de recherche se calquent sur les quatre grands moments de la vie durant lesquels se développe et évolue le cerveau :

  • La période prénatale où le cerveau se créé,
  • L’enfance où le cerveau se développe,
  • L’adolescence où se passent d’importants « remaniements » cérébraux et une mutation complexe des relations avec l’environnement,
  • L’âge adulte.

Nos partenaires

Newsletter

 

S'abonner à la newsletter :

Protection des données
Voir nos mentions légales